IRIS – Le Touquet : Finir le boulot

Semaine avec un programme allégé. Rester concentré, mais ménager les organismes pour ce cinquième match avant une trêve d’un mois. Réception du Touquet, équipe de milieu de tableau, pas le droit à l’erreur.

iris-lille-metropole-rugby-le-touquet-2014-finir-le-boulot

Entrainement du mercredi tactico-technique avec opposition résonnée. Vendredi pour la Une séance tactico-stretching avec mise en place et grosse séance d’étirement qui aura surtout mis en exergue les carences psychomotrice de l’effectif. Cela aura tout de même permis à Stef de mieux se connaitre.

Cédric : Prenez la pointe de vos pieds et tendez la jambe, ça doit étirer le mollet
Bastagro : Ohh putain je crois que mon bras est plus court que ma jambe…

Et à Kiki de nous parler de lui :

Oh putain j’suis raide comme un bout de bois, pourtant j’ai fait du cirque quand j’étais petit !

Coté B rentrage dans la gueule, tous ce qui est pris n’ai plus à prendre et vu le nombre de forfait, pas besoin de se ménager.

Rendez-vous dimanche à 12h pour la B et 13h pour la Une

Dimanche 10h30 le Touquet se rend compte qu’il n’a pas d’équipe B et déclare forfait, encore un dimanche qui passe à la trappe, encore un match qui se transforme en opposition, il va vraiment falloir profiter des équipes complètes et se régaler quand l’occasion se présentera.

Coté terrain car ils ont fait l’effort de s’entrainer :

  • Chris qui va aplatir dans l’en-but alors qu’on jouait des 22 aux 22
  • Rémi qui met un tube à Nico au toucher du début.

[device][/device]


Match Equipe 1

Arrivé à 13h pour ne pas assister au match de la B, on prend le soleil et on se concentre, le beau temps à motivé certains pour ramener madame en tribune. Kiki est venu avec le package complet : Papa / Maman et Madame.
Rendez-vous 14h dans les vestiaires et 14h20 sur le terrain pour l’échauffement comme le martèle Cédric en regardant la montre imaginaire qu’il porte au poignet.

L’ambiance décontracté inquiète les coachs, on se remonte le bourrichon dans les douches, Seb trop bouillant en allume une. De l’extérieur entre les airs détendu et les maillots recousus au strap on ne doit pas vraiment faire peur.

15h début du match:

Les joueurs du Touquet sont venus en touriste et dans un souci de ne pas froisser les visiteurs, on se met sur le même tempo bien aidé par l’arbitre qui a décidé de siffler tout, quitte à ressortir toutes les règles oubliés. On assiste à du Houra-Rugby sans trop d’engagement ou de plaquage. L’IRIS fait la course en tête sans forcer.
La soufflante de la mi-temps ne réveille pas les joueurs, en revanche l’entrée progressive du banc apporte de l’enthousiasme et fait exploser l’équipe adverse qui sombre.

Le score s’envole : 71 – 12.

iris-lille-metropole-rugby-le-touquet-2014-joueurs

On est loin du match référence malgré le score fleuve, le banc à fait basculer le match, la trêve va permettre à tout le monde de souffler et d’aiguiser les crocs avant le déplacement à Calais le 16 novembre.

Coté terrain :

  • Lio qui ruck les mains qui trainent sur le ballon, sauf que ce sont les mains de Kiki
  • Aurél qui met un point d’honneur à être le seul ailier au compteur essai vierge notamment une belle action dans les 22 adverses : cadrage débordement sur un pilier (pas frais à la 79ème minute), puis au lieu d’essayer de finir l’action s’offre au dernier défenseur, qui se régale pour une fois qu’on ne l’évite pas, et fait un passe à un adversaire
  • Mika pour ses dons pour galvaniser les joueurs, notamment Marc à qui il dit à la 70ème :

    T’as plus que 10 minutes pour faire un bon match

  • Gendron qui raffûte Theo pour aller marquer, fait des cœurs/dédicaces aux supportrices, vole des touches à l’IRIS et se fait reprendre par l’arbitre ET pour son cul hebdomadaire.
  • L’IRIS pour sa haie d’honneur prise à l’envers par les adversaires et ou on oublie de chanter
  • Thigaux « El Mago » Chantebarre dans son numéro de ballon magique qui lui passe entre les mains au-dessus de la tête le tout en faisant en-avant ou encore dans sa performance d’auto-mystification sur une croisée du Touquet, ses genoux n’ont pas cru au changement d’appui.
  • L’arbitre qui perd son carton jaune à terre, Cheb Bibou qui le ramasse et met un carton jaune à l’arbitre en lui rendant…
  • LaGoune qui poire à 5m de la ligne devant tous les spectateurs. Outrageusement scandaleux et ses petits regards pour vérifier que l’arbitre ne le voit pas avant de mettre des coups de casque « Pour le plaisir »
  • Kiki qui récolte un jaune sur une touche à 3 travaillée à l’entrainement en fauchant en l’air le neuf adverse qui avait tout compris

Les récompenses :

  • Bonnet d’âne : Kiki et son carton jaune
  • Joueur du match : Yann B. et sa panoplie complète du parfait petit joueur de rugby, plaquage, passe, réception de ballon haut
  • Bouchon d’Or : Charlie pour notamment un tube sur la ligne au 3 adverse qui dégueule le ballon.

Coté tribune :

  • Julien D. qui a demandé à tout le monde de regarder l’électronique de son mégaphone alors qu’il fallait juste changer les piles… (mégaphone qui a proprement servit aussi…)
  • Max B. qui a des problèmes de stabilité dès 18h
  • Francis Palmer et ses maillots avec aération intégrée
  • Clément en tribune qui nous a montré ses talents d’interprète sur « Live is life »

Bonus (voir MEGA-Bonus) :

  • Le vomi du capitaine qui défie les lois de la physique après sa Choune

Vous aimerez aussi...